#NoBlackFriday – J’essaye d’être consom’acteur.trice

Au cas où vous ne le sachiez pas, le Black Friday est un jour de l’année (un vendredi obviously) où des marques font des énormes promotions. C’est l’occasion pour les consommateurs et consommatrices d’acheter beaucoup de produits à bas prix. Cette « tradition » a commencé aux États-Unis et elle est arrivée en France il y a moins d’une dizaine d’années.

Est-ce que tu commences à le voir le problème ? Attends je t’explique un peu mieux.

Une marque solde certains de ses produits pour éviter de les jeter. Les soldes habituelles que nous connaissons sont en fait les « poubelles » des marques. Les soldes ne sont pas un acte de charité, mais une occasion de plus de faire des bénéfices et moins de pertes.

Faire des bénéfices, très bien ! Ça permet de faire marcher les économies ! Et en plus ne pas jeter, c’est plutôt écologique, non ?

Le problème est plutôt les marques produisent trop. Comme les soldes sont devenus un moment clef dans le chiffre d’affaires des entreprises, elles produisent encore plus pour être sûr d’avoir des articles à solder pendant les périodes données.

Le Black Friday est la solde des soldes, le saint graal des soldes si vous voulez. Les quantités de produits fabriqués ont un lien direct avec la demande. Et comme cette demande est très fortes pendant les périodes de solde, il faut des très grandes production.

Ça te parait plus clair ? Attends je vais t’expliquer quelque chose en plus.

Nous sommes dans une société où l’on nous fait penser que la propriété fait le bonheur. Peut-être que toi aussi tu as pensé « Ce nouvel iPhone me serait très utile pour telle fonctionnalité« , alors que ton téléphone marche très bien. C’est normal, les compagnies veulent que tu achètes leur nouveau produit.

Quand on cherche et analyse un peu, on se rend compte que l’accumulation ne fait pas le bonheur. C’est ce que le mouvement minimalisme essaye de communiquer. Tu peux par exemple regarder le documentaire Minimalism, si ça t’intéresse.

Pour en revenir au Black Friday, les prix attractifs incitent à la consommation, voire la surconsommation.

Je ne veux pas te culpabiliser, toi qui a l’habitude de faire Black Friday depuis quelques années. Je voudrais juste que tu te rendes compte qu’en achetant le jour du Black Friday, tu alimentes la machine de la surconsommation et surproduction, et donc de la pollution liée à l’industrie du textile.

Pour finir sur le #NoBlackFriday, je n’aurai qu’une question : est-ce que tu as vraiment besoin de ce tee-shirt, pantalon ou paire de chaussures probablement fabriqué.ée en Chine dans des conditions peu éthiques ?

Être consom’acteur.trice, c’est possible sans être minimaliste ! On peut simplement choisir de privilégier le seconde main, le fabriqué en France, les matières plus résistantes et moins énergivores… Acheter des produits de meilleur qualité veut dire garder ses vêtements plus longtemps, et donc moins acheter à priori.

Alors, est-ce que tu veux essayer avec moi de faire le #NoBlackFriday et mieux consommer ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s